Fiche d'identité

Le pin des Landes au terme de sa croissance.La carte d'identité du Pin maritime est la suivante :

Classe :
Conifères
Famille :
Pinaceae
Genre :
Pinus (Pin)
Espèce :
Pinaster

Nom de l'essence : Pinus pinaster Ait. = P.maritima Mill. Ce nom provient du celte pen : tête, et du nom latin du Pin parasol : du latin maritimus : adapté à un climat doux et humide, normalement à faible distance de la mer, surtout en France ; et de pinaster : nom des pins, au sens large, dans l'Italie latine.

Nom usuel : Pin maritime ou Pin des Landes, Pin de Bordeaux, Pin à trochets, Pinastre, Pin de Corte.
Une autre race de Pin maritime est le mésogéen (Pinus mesogeensis - Fieschi & Gaussen).

Description botanique

Pommes de pin maritimeLe Pinus Pinaster a les caractéristiques botaniques suivantes :

Espèce : sempervirente (toujours verte), à longévité moyenne (maturité à 40-50 ans), à croissance initiale rapide, monoïque (chaque arbre est bisexué car il possède des cellules reproductrices mâles et femelles).

Floraison : en avril/mai ; la reproduction s'effectue par l'intermédiaire du pollen transporté par le vent.

Port : l'arbre mesure en général de 20 à 30 mètres ; le fût est souvent flexueux, surtout à la base ; la cime est conique quand le pin est jeune, puis irrégulière et étalée ; la teinte du houppier est vert sombre.

Écorce du pin maritime

Rameaux : de couleur brun rougeâtre ; ils sont roses quand ils sont jeunes.

Bourgeons : gros, ovoïdes, non résineux ; les écailles sont brunes, ciliées de blanc, et réfléchies au sommet.

Écorce : de couleur brun violet, rouge sombre en profondeur, profondément crevassée et très épaisse en vieillissant.

Feuilles : les aiguilles sont regroupées par deux, longues de 15 cm ou plus (les plus longues des pins indigènes en France), épaisses, rigides, luisantes et de couleur vert foncé.

Fleurs : les chatons mâles sont jaunes pâle rosé, l'inflorescence femelle rouge violacé.

Fruits : les cônelets ovoïdes évoluent en cônes très gros (10 à 18 cm), presque sessiles (dépourvus de pédoncules), souvent groupés par deux ou trois, de couleur brun roux luisant ; les écussons sont saillants ; les graines sont grosses de 4 à 8 mm (20 000 graines par kilo), noires sur une face, grises sur l'autre ; la fructification est précoce.

Bois de pin maritimeBois : assez lourd, rougeâtre foncé, et à aubier nettement plus clair ; les canaux résinifères sont nombreux, gros, et visibles à l'œil nu ; la sécrétion de résine est abondante.

Caractéristiques biologiques et écologiques

Bien adapté aux climats maritimes très tempérés, à température douce et régulière, le Pin maritime exige une légère humidité de l'air, mais supporte la sécheresse estivale. Cette essence exige la pleine lumière et aucun couvert pour les semis. Elle est fortement intolérante au calcaire, mais s'adapte très bien aux sols acides et pauvres (essence frugale). Sa croissance est rapide sur les sols profonds. L'enracinement s'effectue à deux niveaux : plongeant d'abord, puis traçant. Le Pin maritime est très sensible aux attaques de chenille processionnaire.

Répartition géographique

Pomme de pin coupée en 2

Localisée à faible distance de la mer, l'aire naturelle du Pin maritime en France se situe dans les Landes de Gascogne, la Corse, les Maures, l'Estérel et les Corbières.
Il a été introduit dans d'autres régions, notamment en Bretagne, Pays de Loire, Centre, Charente, Aquitaine et Cévennes.

Associations végétales

Sur des sols pauvres, le Pin maritime est associé avec des plantes acidophiles des Landes.
Sur de meilleurs sols, il côtoie du chêne pédonculé, du chêne vert, de l'arbousier, voire du chêne liège dans le sud des Landes.

Mon compte

Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

© www.mediaforest.net - Communaute de Communes de Mimizan - 1997/2017 - CNIL n°542244
Site de la Communaute de Communes de Mimizan